Remise de 30 détecteurs de victimes d’avalanche aux secouristes tadjiks

JPEG
La collaboration franco-tadjike en matière de secourisme se poursuit, avec ce vendredi 27 octobre la remise au Tadjikistan de 30 détecteurs de victimes d’avalanche (DVA) de marque française.

Suite à un stage de prévention des avalanches organisé en avril 2017 au Tadjikistan et à l’intérêt manifesté par les secouristes tadjiks, la DCSD, Direction de la coopération de sécurité et de défense française, a financé l’achat de 30 détecteurs de victimes d’avalanche (DVA) pour le Comité tadjik des situations d’urgence et de la défense civile.
Ces trente unités ont été remises par l’ambassade de France à Douchanbé ce 27 octobre au président du comité, le Lieutenant-Général Rustam Nazarzoda.
Etaient présents les collaborateurs du général et des secouristes dans une ambiance très chaleureuse. Le général Nazarzoda a exprimé toute sa reconnaissance pour ce don, d’une grande valeur technologique.

JPEG - 54.7 ko
(JPEG - 54.7 ko)

Ces DVA permettent de détecter rapidement et dans un rayon de 40 à 60 mètres. une personne enfouie sous un manteau neigeux, si celle-ci est également équipée d’un DVA.

Au Tadjikistan, composé à plus de 90% de montagnes, les hivers sont particulièrement longs et rigoureux. Les avalanches printanières sont fréquentes et représentent un risque majeur. Les chances de survie déclinent très rapidement après le premier quart d’heure passé sous la neige : avec la formation reçue, les DVA seront d’une aide précieuse aux secouristes tadjiks.

D’autres opérations de coopération franco-tadjike dans le domaine du secourisme sont envisagées : une formation sur le thème du sauvetage, une formation de maîtres de chiens de secours en avalanche, ainsi qu’un don d’équipement de protection contre les chutes de pierre.

Dernière modification : 31/10/2017

Haut de page